Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 22:01
***Octobre Rose... Dépistage du Cancer du Sein***
Partager cet article
Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 08:59
***SIDACTION 2015 le 27, 28 & 29 Mars***
***SIDACTION 2015 le 27, 28 & 29 Mars***

La banalisation, une situation terrible contre laquelle il faut s’ériger et contre laquelle nous nous battrons encore cette année. Si, dans les pays développés, nous avons les moyens de  vivre avec, il est toutefois prématuré, comme cela est pourtant le cas, d’assimiler l’infection par le VIH à une maladie chronique. Cette attitude entraîne une dangereuse négation du risque, qui se concrétise dans les chiffres des nouvelles infections, estimées à plus de 2 millions annuelles dans le monde et entre 6 000 et 7 000 en France, un chiffre qui ne diminue pas. Considérant que 50 % des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans le monde ignorent leur statut et donc ne peuvent protéger leurs partenaires d’une éventuelle contamination, il est urgent de maintenir la vigilance sur la maladie et de toujours la considérer comme une priorité afin de ne pas annihiler les progrès obtenus...

***SIDACTION 2015 le 27, 28 & 29 Mars***

En 2014, Sidaction a alloué 3,7 millions d’euros à la recherche et demeure la seule structure à consacrer 50 % de ses financements aux scientifiques. 3,4 millions d’euros ont consacrés à l’aide aux malades pour soutenir 116 programmes en France. Enfin, Sidaction a également financé 87 programmes dans le monde pour un montant de 4,4 millions d’euros…

Mes Sources :

***SIDACTION 2015 le 27, 28 & 29 Mars***
***SIDACTION 2015 le 27, 28 & 29 Mars***
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 11:20
***Journée Mondiale De Lutte Contre Le Sida***

1er Décembre 2014

Journée Mondiale de Lutte Contre l'un des plus grands tueurs de la planète !!! Sourire/Soupir

Près de 40 millions de morts... 30 millions de personnes infectées... Le Sida est la pandémie la plus destructrice de l'histoire contemporaine !!!

 

Quelques chercheurs sont partis à la recherche de son origine sur le continent Africain et en examinant de vieux prélèvements humains conservés dans de la parafine, ils en sont arrivés à la conclusion que "la 1ère TRANSMISSION DE SIDA", "du chimpanzé à l'homme", se situerait autour de l'an 1908, soit des décennies avant les premiers cas connus !!!

C'est dans l'histoire "coloniale" du Congo qu'ils ont trouvé moult indices !!!

"Ah ce cher et suprême homme blanc"!!! Soupir

Que de maux causés... Oh, certes, il fut fortement aidé par "Dame Misère" ainsi que par "ses massives campagnes de vaccination" où "Dame Stérilisation" était "la grande absente"!!!

Enfin bref, ça + ça + ça + le "cadeau" empoisonné se nommant "syphilis" qui augmente "le risque de transmission" et le développement du chemin de fer qui rend le SIDA "mouvant", le terrain fut très vite propice à "une future pandémie"!!!

En 1960, c'est l'indépendance du Congo qui est fêtée mais la guerre civile couve... Tout ceci crée les conditions idéales pour une propagation fulgurante du SIDA . Ce qui fut avéré dès le début des années 1980 où les hôpitaux Congolais furent saturés de personnes agonisantes contaminées par le VIH (Virus de l'Immunodéficience Humaine)................

Si vous voulez en découvrir plus sur l'origine du SIDA, je vous conseille l'excellent documentaire de Carl Gierstopher, diffusé 'en replay" sur ARTE, "SIDA, un héritage de l'époque coloniale" d'où sont issues mes sources... Clin d'oeil

http://www.tv-replay.fr/28-11-14/sida-un-heritage-de-l-epoque-coloniale-arte-10943411.html

 

 

***Journée Mondiale De Lutte Contre Le Sida***

"Le préservatif protège des MST et du SIDA mais il n'empêche pas d'Aimer et d'être Aimé"

***Tincky***

***Journée Mondiale De Lutte Contre Le Sida***
Partager cet article
Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 08:29

sidaction-SOWPROG_31351.jpg

Une Mobilisation à travers toute la France :

3000 Bénévoles organisent prés de 350 animations à Paris et en Province.

Le but : récolter toujours plus de dons.

3,6 millions d'euro ont été reversés à la recherche en 2013.

17 chaines de télé et 4 radio diffuseront des messages de sensibilisation et de collecte les 4, 5 et 6 Avril 2014. Animateurs TV avec "p'tit noeud rouge" à la boutonnière pour l'occasion...

 


 

 

 

 

le-sidaction-2014-c-est-du-31-mars-au-15.jpg

Où et comment exprimer sa Solidarité :

 

*En ligne* :

Le site internet du Sidaction a fait "peau neuve" et offre "fluidité, dynamisme et transparence". Le don en ligne est sécurisé, rapide et plus économique.

link

 

*Par téléphone* :

Le *110* est accessible gratuitement à partir de tous les opérateurs téléphoniques jusqu'au *15 Avril 2014*.

 

*Par SMS* :

En envoyant le mot "DON" au 33000 (coût habituel d'un SMS, promesse validée en 2 SMS) jusqu'au *15 Avril 2014*.

 

*Par courrier* :

En adressant votre chèque dans 1 enveloppe affranchie à :

*SIDACTION 228 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris*

 

*En boutique* :

En effectuant un Achat Solidaire sur la boutique en ligne du SIDACTION (pin's, bracelet, badge, porte-clés, cahier, stylo, tee-shirt...etc).

link

 

Sidaction2014-badge_vertical.png

Depuis sa création en 1994 par l'actrice Line Renaud et l'homme d'affaires et mécène Pierre Bergé, le SIDACTION a permis de nombreuses avancées médicales grâce aux donx récoltés.

En 20 ans ce ne sont pas moins de 300 millions d'euro que le SIDACTION a récolté et reversé à la Recherche, aux Soins, à la Prévention et à l'Aide Aux Malades.

Mais le combat n'est pas encore gagné !!!

Prés de 6 400 personnes découvrent chaque année leur séropositivité, 12% ont moins de 25 ans.

150 000 Français sont ainsi porteurs du virus du sida et les chercheurs n'ont toujours pas trouvé de vaccin.

7770803187_etre-seropositif-en-2014.jpg

 

Mes Sources :

http://cote-d-azur.france3.fr

http://www.20minutes.fr

 

Pour toutes les personnes qui le veulent et surtout qui le peuvent, MERCI d'avance pour Vos Dons... Sourire

***Tincky***

 


Partager cet article
Repost0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 14:34

le-virus-du-hiv.jpg

Le-1er-Decembre-2013-Journee-Mondiale-de-Lutte-Contre-Le-.jpg

Cette année, je ne vais pas vous "bassiner" de chiffres et de pourcentages divers...

Je vais juste vous confier que la lutte a perdu des forces et que ce long combat connait maintenant une certaine "lassitude"...

Comme une vilaine impression de n'être qu'une goutte d'eau dans un trop vaste océan qui grouille à nouveau, de requins prêts à mordre !!!

La Solidarité n'est plus de "mise" et la Compassion a "presque" disparu dans ces eaux sombres !!!

En 2013, j'ai découvert le vrai visage de certaines "personnes", celles qui étaient "obligées" de "porter un masque" quand c'était de "bon ton" d'être "tolérant" et "compréhensif" envers "le malade, le séropositif"...

Aujourd'hui, les "gens" ont préféré instaurer "une échelle à degrés divers" dans les pathologies et le SIDA n'en fait plus parti...

***Tu souffres "de ci"... Oh, tu mérites "toute ma sollicitude"!!! Sous-entendu que si par malheur tu n'es pas dans "la bonne catégorie", tu seras tout simplement "banni"!!!***

La médecine a avancé à pas de géant, elle m'a sauvé du SIDA mais elle bataille encore pour ôter tous les effets secondaires néfastes (et parfois "mortels") des nouvelles thérapies de survie...

Je n'oublie pas "mon infarctus", un des aléas de mon ancien traitement...

Et j'oublie encore moins tous ceux et celles qui luttent seul face à la bassesse humaine, combattant vaillamment malgré tout "leur encombrant co-locataire"!!!

Mille Merci à toutes celles et ceux qui luttent à nos côtés, car ne l'oublions pas, si "l'Union fait la Force", elle engendre aussi une tendre et douce Solidarité qui nous permet d'avancer encore et encore, pour atteindre, peut-être un jour, une saine guérison emplie de Sérénité !!! Sourire Espoir

Douces et Tendres Pensées à Tous Ceux & Celles qui sont déjà "partis"...

***Tincky***

Fin-article-du-1er-Decembre-2013-JOURNEE-MONDIALE-DE-LUTTE.jpgMes sources : www.aides.org

***BILAN 2013 AIDES***

***1,6 millions de morts***

***Plus de 2 millions de nouvelles contaminations***

***16 millions de malades en besoin urgent et vital de traitement***

***Tel est le bilan du SIDA en 2013. Une maladie que nous savons traiter depuis plus de 15 ans mais qui fait encore 5000 morts par jour. Une pandémie que nous pourrions enrayer mais qui progresse faute d'investissements suffisants***

***AIDES le 26 Novembre 2013***

aides logo


Partager cet article
Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 08:20

 

sidaction
"Survivre au sida, mais pas à la vie qui en a suivi"…

(Publié par jfl-seronet le 25 Mars 2013)

spencer-cox2.jpgLe 22 février 2013, le "New York Times" consacre, sous la plume de Jacob Bernstein, un portrait, brillant et fouillé, à Spencer Cox, militant historique de la lutte contre le sida aux Etats-Unis. Un portrait intriguant aussi car Spencer Cox qui s’est battu toute sa vie pour que les traitements anti-VIH soient disponibles… avait arrêté depuis plusieurs mois de prendre les siens.  

(Extraits traduits par Grace Cunnane).

 

Début décembre 2012, les militants, vétérans de la lutte contre le sida, Spencer Cox, Garance Franke-Ruta et Peter Staley se réunissent dans un auditorium bondé à l’hôpital Saint-Luke dans le quartier ouest de Manhattan, où se tient une projection du film "How to survive a plague"  ("Comment survivre à un fléau ?"), un documentaire [de David France] qui allait sous peu être nommé aux Oscars. Spencer Cox, 44 ans, est en pleine forme, content de toute l’attention qu’il attire et impatient de parler de la lutte contre le sida et de la direction qu’elle devrait prendre. Quelques semaines plus tard, le 18 décembre, Peter Staley se retrouve à l’hôpital face à des médecins qui lui annoncent la mort de Spencer Cox des suites du sida, parce qu’il aurait arrêté de prendre ses médicaments. Il s’en suit un débat acharné sur le Huffington Post et d’autres sites sur le sens de cette disparition. Peter Staley se souvient : "Il était génial. Il était dynamique. Il parlait de ce que les militants de la lutte contre le sida devraient faire maintenant avec les hausses de contamination chez les jeunes gays. Il était perspicace, comme à son habitude".

"Pill fatigue" ?!!

S’agissait-il de "pill fatigue" ? (d’une lassitude des médicaments ?) Un terme qui désigne l’épuisement de certaines personnes qui ne sont plus observantes alors qu’elles doivent pourtant prendre un cocktail de pilules tous les jours. Pourquoi Spencer Cox consacrerait-il sa vie à essayer d’obtenir des médicaments vitaux pour des millions de personnes malades dans le monde alors qu’il arrêtait lui-même d’en prendre ? Essayait-il de se suicider après plusieurs années pendant lesquelles les effets indésirables avaient été presque aussi durs que la maladie ? Est-ce à mettre au compte de sa consommation de méthamphétamine ? La réponse est bien plus compliquée que cela.

Spencer Cox est né à Atlanta le 10 mars 1968 et y grandit avec son frère cadet, Nick, et sa mère Beverly. Il fait son "coming out" [affirmation publique de son homosexualité, ndlr] au lycée et, selon sa mère, ce n’était pas si grave que cela. En 1986, Spencer Cox quitte le Sud pour aller à Bennington College dans le Vermont. Ensuite, après avoir passé la majeure partie de l’avant dernière année du lycée à s’engager au sein d’Act Up, (la célèbre association de lutte contre le sida, fondée par le dramaturge et militant Larry Kramer), Spencer Cox arrête ses études et s’installe à Manhattan.

Passé à côté de sa vie…

Très vite, il découvre sa séropositivité. Les gens tombent alors comme des mouches autour de lui. "A cette période, le sida n’était pas du tout une maladie chronique gérable, c’était mortel !", rappelle John Voelcker, un vieil ami de l’époque. Après avoir essuyé ses larmes, Spencer Cox se jette dans son travail à Act Up où il siège au comité des traitements et des données. En 1995, quand les inhibiteurs de protéase sont en phase d’essai, Spencer Cox (qui ne s’est jamais intéressé à la science avant de s’engager dans la lutte contre le sida) joue un rôle déterminant en aidant à accélérer la conception et le processus d’essai pour un médicament : le Norvir. "Il était brillant", explique Larry Kramer.

Mais même si les médicaments commencent à être efficaces, le mouvement en lui-même (le principe fondateur de la vie de Spencer Cox) se fragmente et finalement s’effondre. Le marché de l’immobilier toujours croissant rend la vie new-yorkaise inabordable pour les militants qui se démènent dans la lutte contre le sida. Les clubs et les bars où Spencer Cox et ses camarades d’Act Up passaient leurs nuits (le Woody’s, le Boy Bar, Mars) ont fermé leurs portes… Internet est devenu le lieu de drague de prédilection des gays. "Beaucoup de personnes se sont engagées à Act Up quand elles étaient jeunes et sont passées à côté de leur vie", avance Larry Kramer. "Spencer a abandonné ses études. Mais ces jeunes étaient attirés par le militantisme et, au moment où ils étaient sortis d’affaire, ils étaient trop vieux pour trouver du travail ailleurs, avoir des carrières".

Survivant de longue date…

Spencer Cox commence à utiliser de la méthamphétamine. Il arrête ses médicaments. Par deux fois, il est hospitalisé pour une pneumonie et, finalement, il s’installe chez sa mère à Atlanta.

Psychologue clinicien à Berkeley, Walt Odets a connu spencer Cox. Il a beaucoup écrit sur les répercussions du VIH sur les "survivants" de longue date au sida. Walt Odets hésite à employer les termes "troubles post-traumatique" ou "pill fatigue" ("lassitude des médicaments") pour décrire ce qui est arrivé à certains vétérans d’Act Up, mais il est évident que l’épidémie ne s’est pas arrêtée pour eux, quand les médicaments sont arrivés. "C’était un traumatisme comparable à une expérience de guerre", explique Walt Odets. Après trois ans de rétablissement à Atlanta, Spencer Cox repart pour New York en 2012 juste avant la sortie du documentaire de David France ("How to survive a plague") qui lui redonne de l’espoir. Il se rend à l’avant première en septembre 2012 et fait plusieurs interventions publiques dans des universités et des hôpitaux. Mais certaines difficultés demeurent. Spencer Cox habite à Inwood, un quartier de Manhattan, où il est de plus en plus isolé, loin de son réseau d’amis et de ses collègues. Sa mère l’aide à payer son loyer mensuel, 1 000 dollars, mais il a toujours du mal à joindre les deux bouts. Son colocataire, Mark Leydorf, a pour compagnon quelqu’un qui habite en centre ville alors il n’est presque jamais à la maison. Spencer Cox fume trop. Ses amis craignent que sa dépression et sa détérioration physique ne s’entretiennent l’une l’autre de façon très profonde. Avec ses amis, il est de bonne humeur ; il s’autorise même de l’autodérision quant à son corps, les effets des médicaments anti-rétroviraux. Malgré tout cela, il n’a pas de relation depuis des années et la lipodystrophie dont il est atteint est probablement très difficile à vivre. Autre souci : il reprend sa consommation de méthamphétamine mais les personnes qui le voient pendant les derniers jours de sa vie ne s’aperçoivent de rien. Son colocataire Mark Leydorf explique ainsi "Je ne l’ai jamais vu se droguer".

Des boîtes datant de plus de six mois sont à moitié vides !!!

Le 12 décembre, Mark Leydorf rentre à la maison après quelques jours d’absence. Il y trouve Spencer Cox assis dans le salon, seulement vêtu d’un imperméable. Il tremble. "Il a dit : Je ne me sens pas bien", se rappelle Mark Leydorf. "Il était squelettique et je lui ai dit qu’il fallait aller immédiatement à l’hôpital". Spencer Cox prépare son sac. Mark Leydorf l’accompagne à pied. Ce n’est vraiment pas loin, mais, à mi-chemin, Spencer Cox commence à être essoufflé ; il doit s’arrêter pour se reposer. Mark Leydorf appelle une ambulance qui les conduit jusqu’au Allen Hôpital. Les médecins découvrent que ses CD4 ont presque tous disparus et que sa charge virale est montée en flèche. Son amie Carly Sommerstein vient lui rendre visite le lendemain (un jeudi), puis encore le samedi. A sa deuxième visite, l’état de santé de Spencer Cox s’améliore, mais le lendemain il se détériore et Spencer Cox doit être intubé. Dans la soirée, à différentes reprises, il doit subir des réanimations cardio-pulmonaires. Le lundi, il souffre d’une insuffisance rénale… sa mort s’annonce imminente. Ses dernières heures, aucun de ses amis n’est présent. Le mardi, quand tout est fini, Carly Sommerstein et Tim Horn [un ami militant du temps d’Act Up] vérifient les flacons de traitements que Spencer Cox avait emportés avec lui à l’hôpital. Des boîtes datant de plus de six mois sont à moitié vides… laissant supposer qu’il ne les prenait plus depuis quelques temps déjà.

Remerciements à Mathieu Brancourt pour sa participation à l’édition de cet article.

logo.png

Mes Sources : http://www.seronet.info et http://www.seronet.info/article/survivre-au-sida-mais-pas-la-vie-qui-en-suivi-60154 (Le seul commentaire qui y est « édité » vaut le détour…Clin d’œil)

BLOG SIDACTION 2012

ph line renault

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:39
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 23:01
campagne_sida_2012.jpg
Journée Mondiale de Lutte Contre le sida

1er décembre 2012


La Journée mondiale du sida, organisée le 1er décembre, donne l’occasion à des personnes d’horizons divers de se rassembler pour mieux faire connaître le VIH/sida et pour montrer leur solidarité face à la pandémie.

Cette journée permet à plusieurs partenaires publics et privés de donner des informations sur la situation concernant la pandémie et de promouvoir la prévention, le traitement et la prise en charge du VIH/sida, dans les pays à forte prévalence mais aussi ailleurs.

Entre 2011 et 2015, la Journée mondiale de lutte contre le sida aura pour thème «Objectif zéro: zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida».

La campagne mondiale de lutte contre le sida, axée sur «zéro décès lié au sida», est à la fois une initiative pour un meilleur accès de tous au traitement, un appel lancé aux pouvoirs publics pour qu'ils agissent immédiatement et tiennent leurs engagements, par exemple ceux pris en vertu de la Déclaration d'Abuja, et un appel aux gouvernements africains afin qu’ils atteignent au moins les objectifs convenus en matière de dépenses nationales en faveur de la santé et contre le VIH, pour garantir le droit fondamental de tout être humain au meilleur niveau de soins de santé possible.

Mes Sources :

http://www.who.int/mediacentre/events/annual/world_aids_day/fr/index.html

 

VIH / Sida :

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus qui s’attaque aux cellules du système immunitaire et les détruit ou les rend inefficaces. Aux premiers stades de l’infection, le sujet ne présente pas de symptômes. Cependant, l’évolution de l’infection entraîne un affaiblissement du système immunitaire et une vulnérabilité accrue aux infections opportunistes.

Le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) est le dernier stade de l’infection à VIH. Il peut se déclarer au bout de 10 à 15 ans. Les antirétroviraux permettent de ralentir son évolution.

Le VIH se transmet à l’occasion de rapports sexuels (anaux ou vaginaux) non protégés, d’une transfusion de sang contaminé ou de l’échange de seringues contaminées. Il se transmet aussi de la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement au sein.

Mes Sources :

http://www.who.int/topics/hiv_aids/fr/index.html

journee-sida.jpg

Mon Ressenti…

A ce jour, même si nous ne sommes plus vraiment « comptabilisés » dans les chiffres « des morts du Sida », les décès sont toujours bel et bien présents malgré « les progrès médicaux »… Nous mourrons moins (vite) « par le Sida lui-même » lorsque l’on se fait « détecter » et « soigner » mais ces traitements sont parfois lourds de conséquences… Cancers… infarctus… etc… et là, les chiffres donc se faussent… Qui a tué ??? L’infarctus ??? Le Cancer ??? Ou le traitement anti-SIDA ??? Je me répète mais « les chiffres » sont bel et bien « faussés »…..

Je suis « mort ou morte » d’un cancer ou d’une maladie cardiaque ou autres (non détectés encore…) mais pas du VIH… « Progrès » ou juste « rab de Vie » ??? J’accepte le « rab » et je dis merci « au progrès » !!! Mais le combat continue encore et encore… Ce que j’espérai « au début de ma contamination » est là, certes, c’est bien devenu une sorte de vilaine maladie chronique à surveiller de prés et même de très prés pour certains… mais l’arsenal médical malgré son évolution, nous use et/ou nous tue plus vite que prévu … Donc l’épée de HIV est toujours là, prête à s’engouffrer dans la moindre faiblesse… et j’avoue que je suis parfois très lasse d’éviter ses incessantes attaques même si je continue désespérément de Sourire à la Vie…

Je suis fatiguée des batailles inutiles et stériles avec « le corps médical »… Je suis écoeurée de voir la dégradation phénoménale des services médicaux parfois fort onéreux ET crasseux… L’hôpital est devenu au fur et à mesure de mon long combat, « une entreprise comme les autres » à rentabiliser « au mieux »… L’humanité y est décédée et l’hygiène de plus en plus absente… Rien ne tourne plus rond mais personne ne veut rendre la santé bien carrée !!!!! Et moi, j’en ai marre de batailler contre des moulins à vent… des moulins à paroles… Ch’uis pô Don Quichotte m’enfin, ch’uis Tincky pô chochotte !!! éclat de rire

Enfin bref, tout ceci pour vous dire que cette journée mondiale a été créée en 1988 , que l’on est bien en 2012 et que l’on meurt toujours du SIDA et /ou de SES ALéAS…

***Tincky***

553c0dc405.jpg

PS : Contaminée en 1985… détectée « positive » en 1988… 1990 j’ai soufflé (on va dire que j’ai fait « une overdose de Docteurs »)… 1991 soufflé itou… 1992 soufflé encore… 1993 « ça suffit de souffler » et PAN, premier traitement anti VIH (AZT)… Je vous épargne « la suite » qui ne fut pas toujours très gai (surtout lors de ma 1ère tri-thérapie…) mais efficace puisque voilà 2012, et moi, celle qui était « condamnée », ben ch’uis bien en Vie malgré tout !!! Je crois qu’il est là « l’essentiel » non, vous ne croyez pas ?!!! Sourire Rieur & Vaillant

 

aides logo

www.aides.org

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 12:00

SIDACTION 2012 MERCI

Vous pouvez continuer à offrir vos dons jusqu'au 11 Avril 2012...

Si Le coeur vous en dit et si votre porte-monnaie vous le permet........

C'est par ici...*link*

sida-euro.jpg

 

 

sidaction

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 03:00
Partager cet article
Repost0

*coucou, C'est Moi*

  • : ***Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort***
  • : Des p'tits bouts de moi... Des p'tits états d'âme... Des Combats... Des Victoires... Des Rires... Des Sourires... enfin bref, un p'tit peu de tout ce qui fait parti de la Vie !!! Clin d'oeil/Sourire
  • Contact

Protège La Vie !!!

PSEUDO TINCKY

 

Protèges ma vie

Web Sans titre 3

préservatif

aides logo

ph line renault

ruban rose de coeur de cancer du sein posters-r27a1f4adf1ee

*mes P'tits Articles Récents*